PO box : MINAT Cameroun : Ph Num : (+237) 222 23 45 46 Email : minatdcm@minat.cm
  • Connected
  • 855

CONFERENCE SEMESTRIELLE DES GOUVERNEURS DE REGION / DISCOURS D'OUVERTURE

 

Monsieur le Secrétaire d’Etat auprès du Ministre de la Défense, chargé de la Gendarmerie Nationale,

Monsieur le Délégué Général à la Sûreté Nationale,

Messieurs les Gouverneurs de Région,

Monsieur le Préfet du Département du Mfoundi,

Monsieur le Maire de la Ville de Yaoundé,

Distinguées personnalités,

Mesdames et Messieurs,

Comme par le passé, je suis heureux de présider ce jour, la cérémonie d’ouverture des travaux de la première Conférence Semestrielle des Gouverneurs de Région au titre de l’année 2021, dont la Thématique générale est: « Décentralisation et Ordre public. »

Mais, avant toutes choses, permettez-moi de saluer la présence ici parmi nous, de Monsieur le Secrétaire d’Etat auprès du Ministre de la Défense, chargé de la Gendarmerie Nationale et de Monsieur le Délégué Général à la Sûreté Nationale, qui, comme par le passé, nous font l’amitié d’être des nôtres, malgré leurs agendas chargés.

J’aimerais également souhaiter la bienvenue à tous les Gouverneurs de Région et remercier Monsieur le Maire de la Ville de Yaoundé, qui a bien voulu mettre à notre disposition cette belle salle des Conseils pour nos délibérations. 

Distinguées personnalités,

Les travaux qui s’ouvrent ce jour, se tiennent sur Très Hautes Instructions de Son Excellence, Monsieur Paul BIYA, Président de la République, Chef de l’Etat, Chef des Forces Armées, qui a prescrit que les présentes assises soient prioritairement consacrées à l’évaluation de la situation sécuritaire du Pays au moment où le Cameroun s’apprête à accueillir la grande fête du Football africain, la CAN TOTAL Energies 2022.

En droite ligne de ces Très Hautes Instructions du Chef de l’Etat, cette Conférence nous donne l’occasion de faire le point de la vie de la Nation au cours des six derniers mois dans tous les aspects : sécuritaire, politique, économique, social et l’état d’esprit des populations.

Après analyses de vos différents rapports, je peux affirmer que la situation sécuritaire du Pays est globalement sous contrôle, bien que des défis importants restent à relever.

En effet, depuis notre dernière rencontre, les premiers Exécutifs régionaux ont été élus et sont installés. La mise en place de ces organes vient ainsi parachever l’architecture institutionnelle et managériale de la Décentralisation au Cameroun, conformément aux Très Hautes Directives de Son Excellence Monsieur Paul BIYA, Président de la République, Chef de l’Etat.

C’est le lieu pour moi de vous transmettre, à vous-mêmes, Messieurs les Gouverneurs, ainsi qu’à toutes les Autorités administratives placées sous vos ordres respectifs, les félicitations de Monsieur le Président de la République pour la qualité des mesures prises en vue d’assurer un encadrement sécuritaire sans faille de l’ensemble du processus électoral dans notre pays depuis 2018.

S’agissant de la CAN 2022, je vous engage à être plus que par le passé, présents sur le terrain, afin d’assurer un suivi de proximité de tous les projets en cours d’exécution dans vos Régions respectives. 

S’agissant des grands projets de développement dans vos ressorts territoriaux, vous devez être très regardants afin d’endiguer le phénomène des chantiers abandonnés. Il s’agit, et vous l’aurez compris, de matérialiser la politique des Grandes Opportunités du Chef de l’Etat, dans la perspective de faire du Cameroun, un pays émergent à l’horizon 2035.

Il va de soi que tous les retards dans l’exécution desdits projets et toutes les malfaçons devront être immédiatement portés à la connaissance des Autorités compétentes, pour dispositions correctives éventuelles à prendre.

Les assises dont les travaux démarrent aujourd’hui se tiennent en outre dans un contexte marqué par la persistance d’actes de banditisme dans certaines de nos villes et campagnes. Nos échanges nous permettront d’évaluer nos stratégies en vue de les adapter à l’évolution des méthodes sans cesse changeantes des hors-la-loi.

A cet égard, une attention particulière et soutenue devra être accordée à la criminalité cybernétique, les vols à main armée, les braquages à domicile et dans les taxis, les prises d’otage avec demande de rançon, les sacs des femmes régulièrement arrachés par les bandits de grand chemin qui passent pour être des conducteurs de motos-taxis. Bref, il faut tordre le cou à la grande criminalité sous toutes ses formes.

Sur un autre plan, ces travaux interviennent au moment où les examens de fin d’année scolaire 2020-2021 se tiennent, et les préparatifs de l’année scolaire 2021/2022 seront lancés. 

Dans un cas comme dans l’autre, les Autorités administratives devront veiller au bon déroulement de l’année scolaire qui s’achève et celle qui débutera dans quelques mois. 

La présente rencontre se tient également dans un contexte marqué par la persistance de la pandémie du corona virus. Il vous sera loisible d’indiquer le chemin parcouru dans vos Régions, ainsi que les dispositions prises en vue de freiner la propagation de cette pandémie qui menace l’équilibre de notre société et fragilise le tissu économique. 

Le respect des mesures barrières reste d’actualité : le port du masque, la distanciation physique et le lavage régulier des mains. Il est aussi important d’intensifier la campagne de vaccination instruite par le Chef de l’Etat et lancée par le Premier Ministre, Chef du Gouvernement. La vaccination est volontaire certes, mais elle est très utile pour freiner la propagation du COVID-19 qui reste une vraie menace au Cameroun, en Afrique et dans le monde.

Enfin, la situation sécuritaire des Régions du Nord-Ouest, du Sud-Ouest, de l’Extrême-Nord et dans une certaine mesure de l’Est, mérite une évaluation profonde. Certes, des résultats encourageants ont été obtenus sur le terrain, mais la vigilance et la pro-activité devront demeurer de rigueur ; de même que la recherche du renseignement prévisionnel devra être l’une de vos priorités.

C’est le lieu de rendre un vibrant hommage aux Forces de Défense et de Sécurité pour les résultats déjà obtenus grâce à leur professionnalisme, à leur détermination et à leur engagement patriotique.

Monsieur le Secrétaire d’Etat, 

Monsieur le Délégué Général à la Sûreté Nationale, 

Messieurs les Gouverneurs de Région,

Mesdames et Messieurs,

Au cours des présentes assises, nous devrons examiner la question du désordre urbain, commun à la quasi-totalité de nos villes. Vous devez instruire vos Préfets de veiller à ce que les bacs à ordures ménagères ne soient plus visibles dans les centres urbains et sur les axes dans nos villes. C’est une mauvaise image pour nous tous et pour ceux qui visitent notre pays. Il faut y mettre un terme. Les Préfets et les Sous-préfets doivent être sur le terrain régulièrement pour assurer la propreté de nos villes. Les Maires de villes et les Maires de communes doivent inscrire la propreté de la cité dans leurs agendas quotidien, hebdomadaire et mensuel.

Dans ce chapitre, l’occupation anarchique de la voie publique devra nous préoccuper. En effet, ce phénomène a tendance à se généraliser, malgré les efforts déployés par les municipalités.

Par ailleurs, l’activité des motos-taxis devra être mieux suivie et encadrée. En effet, il a été établi que bon nombre d’entre eux sont malheureusement des vecteurs de l’insécurité et de la violence dans nos cités et villages. Dès lors, l’opération d’identification des conducteurs et des motos devra se poursuivre. 

D’ores et déjà, je vous engage à la mener avec tact et fermeté, conformément aux orientations du Gouvernement en la matière. Je voudrais féliciter les associations des motos-taxis de Douala, Garoua, Maroua et Bamenda qui ont pris l’initiative d’accompagner le Gouvernement dans le processus d’identification de tous les conducteurs et propriétaires de motostaxis dans certaines villes. Toutes les Régions doivent suivre ces exemples de citoyens responsables et patriotiques.

Sur un autre tableau, Messieurs les Gouverneurs, vous devrez vous assurer au niveau local, de la traduction en actes concrets, de la politique de Décentralisation voulue par le Chef de l’Etat, Son Excellence Paul BIYA.

Par-dessus tout, les élus locaux doivent travailler en parfaite intelligence et en excellente synergie dans l’intérêt bien compris des populations, sous l’encadrement des autorités administratives. C’est en procédant ainsi qu’ils permettront à ces populations d’appréhender la plus-value de la décentralisation, c’est-à-dire l’amélioration qu’elle apporte à leurs conditions de vie d’où le développement de proximité voulu par le Chef de l’Etat, le Grand Maître de la décentralisation.

Messieurs les Gouverneurs,

Le décret n°2008/377 du 12 novembre 2008 fixant les attributions des Chefs de circonscriptions administratives et portant organisation et fonctionnement de leurs services prévoit en son article 4 alinéa 1er que : « le Gouverneur (…) assure le maintien de l’ordre public, en application des lois et règlements en vigueur (…). Il est aussi important de préciser que le Gouverneur représente le Chef de l’Etat et chacun des membres du Gouvernement. »

Dès lors, Messieurs les Gouverneurs, en votre qualité de dépositaire de l’autorité de l’Etat dans la Région, l’occasion vous est donnée, de bien encadrer le fonctionnement de tous les services publics dans l’intérêt de tous, sans favoritisme  mais avec fermeté. 

 

 

Regional Governors,

Distinguished personalities,

The global assessment presented in your various reports can testify that the security situation nationwide is under control. But as I earlier said, we still have security challenges in your various administrative units. You and your collaborators as well as the forces of law and order must do everything possible to maintain public order as well as protecting persons and their property.

It is also important to supervise the proper execution of public contracts and report cases of abandoned public investments projects without justification.

The COVID-19 is still a major threat to our nation and to the world at large. More than ever before, we must all respect barrier measures, i.e. wearing of mask, respecting social distancing and frequent washing of hands.  

You also have the responsibility of sensitizing citizens to go for vaccination which is not an obligation but remains useful and vital to curb the spread of this dangerous virus.

While calling on you to draw the best lessons from presentations during our deliberations,

I now declare open the First Bi-Annual Conference of Regional Governors for 2021.

Long Live the Ministry of Territorial Administration,       

Long Live His Excellency Paul BIYA, President of the Republic, Head of State, and Chief of the Armed Forces.

Long Live the Republic of Cameroon.

Thank you for your kind attention. /-